San VitoIncertain sont les origines de l’église de Saint Vito , et encore aujourd’hui aucun des plusieurs historiens qui se sont occupés de l’histoire de Carini à pu comprendre la date certaine de sa fondation . Les nouvelles bibliographiques plus anciens on les trouvent dans la « Sicile Sacré » de l’Abbé Rocco Pirro (1633) qui dit qu’elle fut construit au tour du 1450 comme seconde dôme de Carini depuis celle de Saint Giuliano, construit pendant la période du baronnage de Gilberto La Grua , et inauguré après le transport en cette dernière d’un tableau miraculeux de Saint Vito du 1300. Sur la date de fondation une ultérieur clarification est donné par Filingeri ( « Carini nel cinquecento »-2007) qui met en évidence la probable édification pendant le baronnage des Abbate , d’origine de Trapani ( on rappelle que Saint Vito est le patron saint de Mazara) et surement plus liés au culte de Saint Vito que les La Grua d’origine de Pisa. En effet la structure d’origine avait le clocher séparé de la structure de l’église , typique du 1200-1300 , et seulement en suite englobé à elle. On trouve aussi des arcades au côté nord , formés d’un arc sur le coté presque de la façade et quatre qui se trouvent en face du Piano de Saint Dominique . Ces derniers ont retourné visible seulement récemment après avoir été cachés pour décennies par des magasins municipales. La lecture architectonique des arcs et de part des chapiteaux survivants nous donnent la date de la seconde moitié du 1400 , quand à Carini travaillait Matteo Carnalivari , dont une partie de la structure met en évidence le travail (le même arcades et part du portale ).Au 1532 remontent les travaux de élargissement et probablement d’élévation à patron de Carini de Saint Vito , quand la baronne Eleonora Tocco manriquez , épouse de Pietro II La Grua Talamanca , donne à la ville le reliques du Saint et de la Croix de Jésus . Portale scrittaL’inscription sur le portale de l’entrée nous rappelle de ça (M 5 32 ind V). L’église était le siège de l’homonyme Compagnie dont les membres s’habillaient pendant les cérémonies officielles avec « lo sacco de tela cruda , saccis albi set cappis rubeis « sac de toile blanche et cappe rouge) »,et pendant les processions ordinaires ils étaient les premiers à sortir parmi toutes les Compagnies de Carini. Le jour de Saint Vito (15 juin) pour célébrer le Saint on faisaient « il palio delli giannetti » en la « Via della Cursa Vecchia » , aujourd’hui Via Roma , qu’on appelle de la « cursa Vecchia » parce que là on faisait la course déjà depuis la moitié du 1500.La statue de Saint Vito fut ordonné par les directeurs de la Compagnie de Saint Vito , avec une acte notarié de D’Urso du 5 Septembre 1529 , aux sculpteurs de Palermo Paolo Gili et Antonio Barbato au coût de 20 onze . D’une dizaine d’année après datent les statues de Sainte Lucia et de Saint Leonardo, alors que en 1601 est déjà présente la statue de Saint Paolino ( il s’agit en réalité de Saint Biagio). Au tour du 1630 nouveaux travaux ont intéressés la structure , avec l’élargissement des chapelles vers la Piazza Duomo. Grace à une autre visite pastorale , celle de Monsignor Spinola du 1639 , nous avons une nouvelle description de l’église de Saint VIto alors que les travaux de restauration avaient été terminés : Les autels de Saint Vito , de Sainte Lucia , de la béate Vierge della Misericordia , de Saint Biagio , des Saints Crispino et Crispiano , de Saint Andrea ( ?) , de Saint Leonardo et Saint Maria della Neve sont présentes . Campanile San VitoUne description détaillée de l’église est celle à la quelle se réfère en 1697 Mons. Bartolomeo Castelli , qui était aussi en visite pastorale : « la chiesa have al sua entrata cola porta nella piazza affaccio l’oriente et altre due porte , una nello tocco di detta chiesa et l’altra affaccio la matrice chiesa . Tiene un campanile congiunto cum d. chiesa quatriato cum dui campani ,una grandeet l’altra mezzana . Tiene otto cappelloni ,la longhizza di d. chiesa cum d. cappillone bcanni 12 , di larghezza canni 4 circa , di altizza canni 6 . Nell’altare maggiore vi è uno quatro dove vi è l’imagine della Beata Vergine,S. Vito et S. Giuseppe et supra il corniciuni vi è un quatro di S. Vito,nella prima cappella vi è la statua del glorioso Santo Vito di legno adorata a man destra . Nella seconda , una statua addorata di S. Lucia , nella terza l’immagine della beata vergine della Pietà , nella quarta una statua di legno del glorioso S. Blase. Man sinistra la cappella della beata vergine ad nives in un quatro , 2 una cappella con la statua di S. Leonardo di legno adorata;3 una cappella di S. cum suo quatro col imagine di S. Pietro e Paulo; 4 ed ultimo cappella un quatro di San Crispino e Crispiano dove ci è il consolato di d. santo fundato in d. chiesa . Una sacrestia con la porta nel cappellone , et un’altra che si anda al campanaro de la porta nella cappella della beata vergine della Pietà”. Dans l’église on trouve le “carnala” ou “Fossé” où sont enterré les morts . Aux confrères de la Compagnie de Saint Vito sont réservés 5 fossés près du maître-autel ; une fossé est dedans l’arcade et elle est réservé à l’hôpital ( qui était en face de l’arcade de la partie opposée au Piano de Saint Dominique) ; une fossé est dans la chapelle de Sainte Lucia (il est notaire Rainisio année 1562).